Discours de François DENONCIN

Discours de François DENONCIN,
Président de l’association Jeunesse et Vie de 1999 à 2017,
à l’occasion des 60 ans de l’association
et de la cérémonie de remise de
la Médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif

Merci beaucoup Monsieur le Ministre.

L’essentiel a été dit par Philippe et par Monsieur le Ministre.

Je voudrais juste dire quelques mots.
À la fois, je suis très heureux de cette distinction pour laquelle j’ai beaucoup de respect car elle porte des valeurs républicaines. Madame la Sous-préfète, Madame le Directrice départementale de la Jeunesse et des Sports, et Monsieur le Ministre délégués sont présents, ainsi que beaucoup de représentants d’associations. Comme la Médaille du travail, pour moi, elle témoigne du sens des valeurs de notre République, de notre démocratie.

Et puis après, s’agissant de l’engagement associatif, je fais le lien avec… Comment dire, je ne veux pas en faire une affaire personnelle au sens où c’est le résultat d’une action collective de très nombreux bénévoles, actuels et passés. Je repense à tous ceux que j’ai connu moi-même depuis mon parcours de jeunesse vernonnaise jusqu’à ce temps de senior aujourd’hui ; ils nous ont montré la voie, nous ont montré que s’impliquer au service de nos concitoyens, des habitants, dans l’intérêt général, dans l’utilité sociale, c’était naturel.

On a son parcours personnel, sa vie familiale, sa vie professionnelle, mais il y a tout ce versant aussi d’être au service, d’être utile à sa société, à sa collectivité, à ses concitoyens, aux voisins. Donc, c’est dans ce sens-là que je reçois avec une grande satisfaction cette distinction et que je souhaite partager cette décoration avec toutes celles et tous ceux qui incarnent l’engagement associatif, citoyen, civique.

Et puis un petit mot plus personnel, vous avez évoqué des éléments des racines familiales. Ce sont souvent les parents qui sont les premiers transmetteurs des valeurs, qui sont les premiers exemples.
Effectivement, dès que mes parents dans les années 60 se sont investis pour leur ville, on les a toujours vus, avec mes frères et sœurs, naturellement s’impliquer.

Notre père, Philippe DENONCIN (1924-2008), déjà au début des années 50 fut encadrant bénévole à Concordia, association d’échanges internationaux, et organisatrice de « chantiers » pour des étudiants. A Vernon, il a été longtemps au service de la vie paroissiale. Gamins, on le voyait, avec d’autres bénévoles préparer longtemps à l’avance, gérer les kermesses paroissiales. Dans les années 70, il a été responsable de leur organisation ; Fêtes qui marquaient le mois de juin pour de nombreux habitants et avaient un franc succès sur la place de Vernon. Il a été également au service du Diocèse d’Evreux pour sa communication.

Notre mère, Pierrette DENONCIN (1933-2009), dans sa jeunesse Jeannette puis Guide de France, s’engagea au service de plusieurs associations à Vernon. Dès 1979, elle assure la responsabilité de l’équipe vernonnaise de la Fraternité Chrétienne des Personnes Malades et Handicapés de l’Eure, puis dès 1993 la coresponsabilité de l’équipe Diocésaine. Malvoyante, elle a été longtemps au service de la Bibliothèque sonore, association des donneurs de voix, dont elle fut membre fondatrice en 1982 et Présidente jusqu’en 1997, association toujours présente sur notre ville. Elle fut aussi membre de la Pastorale Santé, de la Pastorale des Migrants, de l’Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés de Vernon, du Secours Catholique, de l’Association des Paralysés de France (APF). C’est au titre de l’APF, qu’elle fut nommée en avril 1991 par Jean-Claude ASPHE, Maire de Vernon, membre du Conseil d’Administration du Centre Communal d’Action Sociale de Vernon (C.C.A.S.), et où elle s’investira particulièrement au sein de sa Commission Sociale, jusqu’en 2007.

Quand on grandit avec un entourage familial de ce type, mais pas seulement car j’ai aussi connu des responsables du scoutisme à Vernon et d’autres adultes engagés pour autrui, on est naturellement nourri par leurs actions dans la vie, pas par des discours.
Les valeurs ne se transmettent pas par des discours ; elles se transmettent par l’exemplarité et les témoignages de vie tout simplement. J’ai rencontré dans mon parcours des personnes extrêmement marquantes comme l’abbé Pierre MARLÉ. Ce sont des personnes qui vivent leurs convictions, leurs valeurs, qui les traduisent dans l’agir, dans le quotidien, qui vous nourrissent, qui vous imprègnent.

Aujourd’hui, je suis plus à un âge où il faut servir d’exemples comme transmetteur de valeurs ; il en faut bien. C’est plutôt le rôle des seniors de transmettre aux enfants. Avec mes frères et sœurs, nous sommes à un âge où il faut accepter d’être ceux qui servent un peu de repères et qui transmettent.

Voilà le sens que je donne à cette décoration, collectivement, « associativement », pour toutes les associations, pour tous nos collègues des associations sur Vernon à caractère humanitaire, de solidarité, et ils sont nombreux à s’engager.

Merci à la République !

Merci à tous ceux qui m’ont nourri dans l’action, avec qui on a partagé, on a fait des actions collectives.

J’ai toujours dit que la vie associative, c’est un des piliers du trépied de notre démocratie avec les partis politiques et les syndicats. Les associations loi 1901, à but non lucratif, participent du lien social, font société entre tous, concourent au vivre ensemble et au faire ensemble ; elles sont des acteurs de notre démocratie.

Merci à toutes et tous.

François DENONCIN

Le 21 avril 2018

François DENONCIN
Président de l’association Jeunesse et Vie de 1999 à 2017

Les autres discours :
Sébastien LECORNU, Secrétaire d’État : le discours.
Philippe LEBEAU, Président de l’Association Jeunesse et Vie : le discours.